Les Bonnes soupes de Marie-Groëtte

Les Bonnes soupes de Marie-Groëtte 2014-2015

Par CHRISTOPHE BOUREL, publié le samedi 21 novembre 2015 10:18 - Mis à jour le samedi 5 décembre 2015 07:21

Marie-Groëtte : La sorcière et la princesse des anges

Par CHRISTOPHE BOUREL le 14 novembre 2016 à 14:38

 

Avec la fin de l’année scolaire, la mini-entreprise du collège de la Morinie «  Les bonnes soupes de Marie-Groëtte » ferme ses portes et doit clôturer ses comptes. Ce fut une année bien remplie pour les 14 élèves de 3ème Sagan qui ont participé à cette aventure.

Rappelons que la mini-entreprise est née en début d'année. Les élèves avaient pour mission de créer un entreprise de A à Z. C'est ce qu'ils ont fait en décidant de produire et de vendre des soupes de légumes bio issus des marais audomarois. En tout, l'équipe de production a produit 130 litres de soupe et les jeunes commerciaux ont vendu 260 barquettes sur les marchés locaux et dans le collège. La mini-entreprise fut une réussite puisque, au delà de la belle expérience partagée par les élèves, elle a dégagé 182 euros de bénéfices.

Les jeunes entrepreneurs ont rapidement décidé d'utiliser cet argent au profit d'une association qui les a beaucoup ému. « Alicia princesse des anges » est une association au profit d'enfants atteints de maladies graves. Son but est d'offrir des cadeaux aux enfants malades à Noël, organiser des journées de solidarité, réaliser des rêves d'enfants (par exemple aller dans un grand parc d’attractions) mais aussi subvenir aux besoins des familles d’enfants malades les plus en difficultés financièrement.

Le président de cette association, Matthieu Quaeybeur fut invité au collège de la Morinie mardi 30 juin par les mini-entrepreneurs. Une rencontre émouvante a eu lieu puisqu'était présente pour l'occasion Emma, 8 ans, atteinte du syndrome de rett, accompagnée de sa maman. C'est la famille d'Emma qui bénéficiera de ce don. Il participera à l'achat de matériel coûteux mais nécessaire au quotidien.

Ce fut l'occasion pour le gérant de la mini-entreprise, Allan P. et le responsable commercial, Jérémy L., de présenter et d'expliquer le projet « les bonnes soupes de Marie-Groëtte » aux personnes présentes. De son coté, Matthieu Quaeybeur a pu expliquer aux élèves le fonctionnement et les objectifs de son association. Quant à la maman d'Emma, elle fut très touchée par cette généreuse attention et a apprécié tout le travail mis en œuvre par les jeunes collégiens de la morinie tout au long de l'année pour arriver à leur fin.

Découvrez l'organigramme de MARIE-GROËTTE

Par CHRISTOPHE BOUREL le 21 novembre 2015 à 11:07

ORGANIGRAMME DE MARIE-GROËTTE 

                   

Les 3 valeurs de la SARL MARIE-GROËTTE

Par CHRISTOPHE BOUREL le 21 novembre 2015 à 10:45

Lors de la deuxième réunion de la mini-entreprise, chaque mini-entrepreneur s'est exprimé sur les valeurs que devait véhiculer la MARIE-GROËTTE.

À l'issu de cette discussion, les mini-entrepreneurs ont voté.

Trois valeurs ont largement remporté les suffrages et constituent aujourd'hui la devise de MARIE-GROËTTE :

LE PLAISIR

LA QUALITÉ

LE RESPECT

Les premiers prototypes de notre produit

Par CHRISTOPHE BOUREL le 21 novembre 2015 à 12:23

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit des premiers prototypes et, bien-sûr, des modifications seront certainement apportées avant la production finale. Un sondage est en train d'être réalisé par nos services technique et commercial afin d'avoir votre sentiment.

Vous serez certainement sollicités bientôt pour donner votre avis.

C'est pourquoi Marie-Groëtte vous dit à bientôt!

L'histoire de Marie-Groëtte

Par CHRISTOPHE BOUREL le 21 novembre 2015 à 10:35

L'origine de la légende de Marie-Groëtte est méconnue, et peu nous importe. Ce qui est frappant, c'est qu'elle soit encore si vivace. Les personnes qui ont grandi à Saint Omer connaissent Marie-Groëtte. 

La légende raconte que ce personnage féminin guette les enfants pour les maintenir au fond de l'eau, Marie-Groëtte se sert de son " groet ", c'est à dire d'un outil paysan, un croc à quatre dents.

Cet outil, nous l'avons ajouté sur notre logo pour que notre sorcière soit immédiatement reconnaissable par nos clients.

Nous avons choisi Marie-Groëtte comme emblème de notre mini entreprise car elle représente une figure des marais audomarois. Nous voulions inscrire nos produits dans le terroir, quoi de mieux que notre célèbre sorcière! 

De plus, elle utilise un chaudron dans lequel on l'imagine faire mijoter les légumes des marais qu'elle hante.

La première production de soupes Marie-Groëtte

Par CHRISTOPHE BOUREL le 21 novembre 2015 à 10:34

Vendredi 6 Février.

Le service production de la mini-entreprise, a rendez-vous à 8h30 au Lycée de l'Aa. Le projet se concrétise. Les premières soupes vont être fabriquées grâce au partenariat que Marie-Groëtte a établi entre le collège de la morinie et le lycée professionnel.

Nous sommes accueillis par Madame Dath, chef des travaux, qui a tout organisé pour que notre équipe puisse réaliser les soupes dans les meilleures conditions. Le lycée de l'Aa met à notre disposition une cuisine pédagogique. Nous sommes encadrés par Mme Chavin, professeur en lycée professionnel, qui nous apprend toutes les techniques et les gestes professionnels pour obtenir une bonne soupe. 

Notre objectif : préparer 40 litres de soupes poireaux - pommes de terre qui seront vendus le lendemain sur le marché de Saint-Omer.

Nous avons une grosse responsabilité. Toute l'équipe de Marie-Groëtte compte sur nous pour élaborer la meilleure soupe possible. Très concentrés sur ce que nous faisons, nous ne voyons pas le temps passer. Éplucher, laver, découper, mettre les légumes dans les marmites en choisissant les bonnes quantités, nettoyer le matériel, c'est l'occasion de découvrir les métiers de la cuisine.

 

Après avoir laissé la soupe mijoter suffisamment longtemps sur le gaz, nous l'avons mixée pour obtenir une soupe épaisse et onctueuse.

C'est le moment de vérité. Nous goutons la soupe... Nos experts sont formels : ELLE EST TROP BONNE !!!

Petit problème, nous n'avons que 37 litres sur les 40 attendus par notre service commercial. Que faisons-nous ? Elle est épaisse et nous pouvons ajouter de l'eau pour atteindre notre objectif de production. Après discussion, nous refusons cette solution. Cela va à l'encontre de notre devise : PLAISIR, QUALITÉ, RESPECT. Notre soupe sera épaisse et généreuse.

Il nous reste encore du travail : mettre les soupes en cellule de refroidissement pour ensuite les conditionner dans les barquettes de Marie-Groëtte.

La cuisine est nettoyée. Nous avons fini. Il est 15h00 et nous devions rentrer à midi au collège... Le lycée de l'Aa, par l'intermédiaire de Mme Dath, et le collège de la morinie, par l'intermédiaire de Mme Brembor, ont  rapidement tout arrangé. Un grand merci de nous avoir permis à la dernière minute de manger avec les lycéens au réfectoire du lycée. Un grand merci à Mme Chavin de s'être libérée de ses obligations pour nous permettre de finir notre travail l'après-midi. Rendez-vous est pris au mois de mars pour une nouvelle production (soupe d'endives ?).

À suivre ...

Marie-Groëtte sur la marché d'Arques

Par CHRISTOPHE BOUREL le 21 novembre 2015 à 10:30

Encore une réussite pour la mini-entreprise du collège.

Présente sur le marché d'Arques le mardi 17 mars, Marie-Grotte proposait cette fois-ci de la soupe à l'oignon. Toujours préparée à partir de légumes des marais de Saint-Omer cultivés sans pesticides, les mini-entrepreneurs ont vendus toutes les barquettes.

Bénéficiant d'une matinée printanière, les jeunes vendeurs ont beaucoup apprécié l'ambiance du marché et n'ont pas hésité à aller chercher les clients pour réussir leur action commerciale.

Bravo à eux!

Marie-Groëtte : La sorcière et la princesse des anges

Par CHRISTOPHE BOUREL le 21 novembre 2015 à 10:24

Avec la fin de l’année scolaire, la mini-entreprise du collège de la Morinie «  Les bonnes soupes de Marie-Groëtte » ferme ses portes et doit clôturer ses comptes. Ce fut une année bien remplie pour les 14 élèves de 3ème Sagan qui ont participé à cette aventure.

Rappelons que la mini-entreprise est née en début d'année. Les élèves avaient pour mission de créer un entreprise de A à Z. C'est ce qu'ils ont fait en décidant de produire et de vendre des soupes de légumes bio issus des marais audomarois. En tout, l'équipe de production a produit 130 litres de soupe et les jeunes commerciaux ont vendu 260 barquettes sur les marchés locaux et dans le collège. La mini-entreprise fut une réussite puisque, au delà de la belle expérience partagée par les élèves, elle a dégagé 182 euros de bénéfices.

Les jeunes entrepreneurs ont rapidement décidé d'utiliser cet argent au profit d'une association qui les a beaucoup ému. « Alicia princesse des anges » est une association au profit d'enfants atteints de maladies graves. Son but est d'offrir des cadeaux aux enfants malades à Noël, organiser des journées de solidarité, réaliser des rêves d'enfants (par exemple aller dans un grand parc d’attractions) mais aussi subvenir aux besoins des familles d’enfants malades les plus en difficultés financièrement.

Le président de cette association, Matthieu Quaeybeur fut invité au collège de la Morinie mardi 30 juin par les mini-entrepreneurs. Une rencontre émouvante a eu lieu puisqu'était présente pour l'occasion Emma, 8 ans, atteinte du syndrome de rett, accompagnée de sa maman. C'est la famille d'Emma qui bénéficiera de ce don. Il participera à l'achat de matériel coûteux mais nécessaire au quotidien.

Ce fut l'occasion pour le gérant de la mini-entreprise, Allan P. et le responsable commercial, Jérémy L., de présenter et d'expliquer le projet « les bonnes soupes de Marie-Groëtte » aux personnes présentes. De son coté, Matthieu Quaeybeur a pu expliquer aux élèves le fonctionnement et les objectifs de son association. Quant à la maman d'Emma, elle fut très touchée par cette généreuse attention et a apprécié tout le travail mis en œuvre par les jeunes collégiens de la morinie tout au long de l'année pour arriver à leur fin.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe